Siemens et BESIX livrent la première borne de comptage de vélos à Bruxelles

Siemens et BESIX livrent la première borne de comptage de vélos à Bruxelles

Lundi 18 septembre 2017 — La première borne de comptage de vélos de la Capitale a été mise en service la semaine dernière. Elle a été placée le long de la rue de la Loi, mais il est prévu d’en installer une dizaine d’autres ailleurs dans les prochains mois. Les bornes enregistrent le nombre de vélos en circulation et renforcent le sentiment de communauté parmi les cyclistes. Pour la livraison du matériel et du logiciel de ces compteurs, la Région bruxelloise a fait appel au savoir-faire et à l’expertise de Siemens en matière de mobilité, et a confié leur installation à l’entreprise Van den Berg, filiale du groupe BESIX. 

Le vélo, qui fête ses 200 ans cette année, sera mis spécialement à l’honneur au cours de la « Semaine de la mobilité » qui se déroule dans la Capitale (16-22 septembre). L’occasion était trop belle de célébrer cet anniversaire en installant le tout premier compteur de vélos à Bruxelles. Les bornes permettent d’enregistrer le passage des cyclistes et d’afficher leur nombre sur un écran, jouant ainsi un rôle de sensibilisation et de motivation. Elles montrent de manière très concrète que les cyclistes ne comptent pas pour quantité négligeable dans une métropole comme Bruxelles, tout en fournissant de nombreuses informations utiles sur les flux de vélos dans la ville. Ces données pourront servir à améliorer les infrastructures et l’aménagement des voiries, et donc contribuer au confort des cyclistes. La première borne a été placée dans la rue de la Loi, à hauteur du pont qui enjambe la chaussée d’Etterbeek, mais une dizaine d’autres seront installées à terme en d’autres endroits de la ville.

 

« Les bornes de comptage de vélos ont déjà fait la preuve de leur utilité en termes de sensibilisation et de motivation dans différentes villes. Elles renforcent le sentiment de communauté parmi les cyclistes et montrent aux automobilistes que de nombreuses personnes font le choix d'une mobilité différente à Bruxelles au lieu d'être coincés dans les embouteillages de la rue de la Loi au quotidien.
En outre, les compteurs livreront de nombreuses informations utiles en temps réel sur les flux de vélos dans la ville, que nous pourrons exploiter par la suite. Ces informations seront également disponibles sur la plateforme open data de la Région de Bruxelles-Capitale », a déclaré Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics.

 

Plateforme open data

Pour la livraison du matériel et du logiciel des bornes, la Région bruxelloise a fait appel à l’expertise de Siemens, qui fournira l’affichage, les capteurs de mesure, le PC industriel intégré dans les compteurs et le logiciel. Les données ainsi générées seront mises à disposition sur une plateforme open data. Des données seront également transmises au système de régulation du trafic installé par Siemens à Bruxelles en 2013. C’est la filiale Van den Berg du groupe BESIX qui a été chargée de l’installation prête à l’emploi des bornes de comptage. Elle s’est occupée, entre autres, de l’établissement des plans, des demandes de permis, des travaux de terrassement, de la pose des câbles fibre optique et des tests des connexions réseau.

 

Technique de transport intelligente

Ronny Govers, Business Unit Manager ITS (Intelligent Traffic Systems) chez Siemens, se réjouit de la mise en service de cette première borne. « Le projet bruxellois s’inscrit parfaitement dans la philosophie Ingenuity for Life de Siemens. Nous mettons nos techniques de transport intelligentes au service de la mobilité pour résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés au quotidien. Grâce aux données générées par nos bornes et qui seront disponibles sur la plateforme open data, la Région pourra renforcer la sécurité des cyclistes, mais aussi œuvrer pour une mobilité durable et de qualité dans la Capitale ».

 

Ludo De Wolf, Business Manager Fiber Optic chez Van den Berg (BESIX) : « La borne de comptage jouera un rôle important dans la définition de la politique cycliste tout en valorisant l’usage du vélo. Notre grande expérience dans la construction de réseaux câblés et de canalisations nous permet de garantir une installation de haute qualité. Nous sommes fiers de contribuer ainsi à l’amélioration de l'environnement urbain en termes de santé et de convivialité ».

first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole
first bicycle counter pole

Contactez-nous

Stéphanie Legay

Communication Director Siemens

Siemens

Florence Bribosia

Senior Manager Communications

BESIX Group