Rompre avec la tradition dans le secteur de la construction: ‘DOEN’ tout simplement!

Rompre avec la tradition dans le secteur de la construction: ‘DOEN’ tout simplement!

BESIX, Mourik et Rijkswaterstaat pilotent une nouvelle forme de coopération aux Pays-Bas

Lundi 26 septembre 2016 — Rijkswaterstaat, Mourik et BESIX travaillent main dans la main pour le projet DOEN ('FAIRE')

La semaine passée, BESIX et Mourik, en association momentanée sous le nom ‘NU’, ont reçu le feu vert de Rijkswaterstaat, organisme d’exécution du ministère de l’Infrastructure et de l’Environnement aux Pays-Pays, pour réaliser les travaux d’ingénierie du pont de Nijkerk. L’attribution définitive pour la réalisation du projet suivra en mars 2017. Au troisième trimestre 2018, le pont, vieux de 50 ans, sera rénové pour pouvoir être utilisé durant 25-30 ans.

Une procédure de sélection inédite pour une meilleure collaboration

Mener une procédure de soumission durant laquelle le prix et la description du projet ne sont pas pris en compte dans la procédure de sélection? Dans le secteur de la construction ? C’est possible !

Pour la rénovation du pont de Nijkerk, Rijkswaterstaat a choisi une nouvelle façon de soumissionner.

Le point de départ de cette réflexion vient de la volonté de déterminer moins de règles contraignantes entre les parties prenantes et de se focaliser sur une meilleure collaboration pour obtenir un résultat final optimal. C’est la raison pour laquelle le projet baptisé ‘DOEN*’ a été initié.

La sélection des candidats s’est faite sur base de critères démontrant que l’entrepreneur comprend son client et peut réellement collaborer avec lui. Les étapes de la procédure de soumission consistaient en une description écrite de l’approche à adopter, une évaluation de la collaboration avec l’équipe de Rijkswaterstaat et une compréhension des besoins du client. Le contrat, incluant des accords sur la portée du projet, le prix et les risques, sera rédigé en toute dernière étape conjointement par les parties prenantes.

Une procédure de soumission appropriée sera ainsi conjointement développée, permettant un gain de temps et d'argent.

Jan Hendrik Dronkers, Directeur général de Rijkswaterstaat: “Le contact est plus important que le contrat. Cela signifie-t-il alors que le contrat devient insignifiant ? Bien sûr que non. Le contrat permet de conclure les points essentiels. Mais l’attitude, la culture, le principe d’égalité et le respect des intérêts mutuels sont primordiaux. C'est vraiment une nouvelle méthode de travail. Nous nous éloignons ici des schémas traditionnels.”

Jeroen Philtjens, Directeur BESIX Nederland: “Nous avons été agréablement ravis de pouvoir participer à cette expérience que nous pouvons qualifier de totalement novatrice. Cette manière de collaborer nous permet, dès la phase de soumission, d’apporter de la valeur ajoutée au projet via une solution intégrée, intégralement développée grâce à nos compétences internes en ingénierie. Ensemble avec notre partenaire Mourik, nous sommes très motivés en vue de réussir ce projet. »

Le pont de Nijkerk

Le pont de Nijkerk (Nijkerkerbrug) fait partie du complexe éclusier Nijkerker (Nijkerkersluis). Tout le complexe, comprenant le sas de protection, l’écluse de retenue et le pont, a été construit et utilisé entre 1963 et 1965. Conçu pour répondre à la classe de trafic fluvial 45 (verkeersklaase 45), le pont de Nijkerk a dû faire face depuis 1965 à une augmentation croissante de la taxe de circulation. Suite à des inspections de l’état du pont, des dommages ont démontré que celui-ci ne répondait plus aux normes de sécurité. Au travers du projet DOEN, Rijkswaterstaat souhaite à nouveau réhabiliter le pont en terme de sécurité pour pouvoir l’utiliser durant 25-30 ans.

 

 

 

BESIX Nederland

Depuis plus de vingt ans, BESIX réalise des projets prestigieux en matière de génie civil, de bâtiments de grande hauteur, de travaux maritimes et industriels aux Pays-Bas.Nous avons redessiné l’horizon de Rotterdam en réalisant les tours New Orleans, Montevideo et Maastoren, qui demeure la tour la plus haute dans le Benelux. Dans le domaine du génie civil, nous possédons un portfolio riche en infrastructures fluviales avec notamment la réalisation des complexes éclusiers de Born, Maasbracht, Heel et Heusden. De plus, BESIX maîtrise les solutions DBFM (Design Build Finance Maintenance) grâce à son bureau d’étude interne et son département Concessions. A cette fin, nous avons été sélectionnés pour la rénovation du Coentunnel existant et la construction du second Coentunnel, la rénovation du Velsertunnel, l’élargissement de l’A6 Almere, et les travaux de la barrière de retenue de Limmel et du complexe éclusier Beatrix.BESIX Nederland investit en permanence en terme de qualité, aussi bien au niveau humain que matériel. C’est la raison pour laquelle les autorités publiques, les développeurs industriels et de projet font appel à BESIX Nederland pour mener à bien leurs projets.

De gauche à droite Douwe Hoornstra (BESIX), Richard ter Maten (Mourik), Jan-Co van den Doel (Mourik), Hugo Kruk (BESIX) en Cora de Groot (Mourik)

Contactez-nous

Nathalie Meert

Senior Communication Manager / Spokesperson

BESIX