Ouverture officielle du Pont Princesse Héritière Mary

30 septembre 2019

RESUME

  • Ouverture officielle du pont de Roskilde, appelé Pont Princesse Héritière Mary
  • Premier pont cantilever construit au Danemark depuis 1970
  • Les travaux ont duré 36 mois et se sont achevés avec trois mois d’avance
  • Construction dans une zone Natura 2000, soumise à des contraintes environnementales strictes
  • À proximité d’une zone résidentielle à l’est du fjord et d’un quartier de maisons de vacances à l’ouest du fjord, les deux nécessitant un contrôle strict du bruit, des vibrations, de la lumière et de la poussière, en plus des restrictions de circulation

Le pont qui enjambe le fjord de Roskilde, appelé Pont Princesse Héritière Mary, a été inauguré par son Altesse Royale la princesse héritière Mary du Danemark, le 28 septembre, et sera ouvert à la circulation le 30 septembre. L’ouvrage, achevé trois mois avant l’échéance prévue, constitue le premier projet BESIX au Danemark. L’administration danoise des ponts et chaussées « Vejdirektoratet » a attribué le contrat de 133 millions d’euros à RBAI, une joint-venture entre BESIX, Rizzani de Eccher (Italie) et Acciona Infraestructuras (Espagne) en 2016. Dix-neuf nationalités différentes ont collaboré à ce chantier complexe.

Crown Princess Mary´s Bridge inauguration

Une prouesse technique

Le pont est situé dans l’une des plus belles régions du Danemark et il s’agit du premier pont cantilever construit dans le pays depuis 1970. Le contrat couvre une autoroute à quatre voies d’une longueur de 8,2 km, y compris un pont de 1,4 km qui passe au-dessus du fjord de Roskilde, ainsi que 11 ouvrages de génie civil plus petits (ponts, tunnels et écoducs), un mur de rétention de 1 km et un écran antibruit de 3 km. Le projet a pour objectif de diminuer les embouteillages et de fournir une alternative au pont existant, un pont basculant construit au-dessus du fjord en 1935.

Accélération des travaux grâce à la méthode LEAN

Toutes les parties prenantes du projet ont été activement impliquées dans des sessions LEAN. Cette approche collaborative impliquait le partage des besoins et objectifs du projet et une amélioration constante des processus pour optimiser la productivité. Les communications étaient basées sur la confiance et la transparence, ce qui a permis d’améliorer la prise de décision en réduisant la perte de temps et les modifications ultérieures.

Les méthodes d’exécution ont également joué un rôle clé dans la livraison anticipée du projet. Un portique de lancement spécifique au projet a, par exemple, été utilisé pour monter le tablier du pont. Cette grue horizontale a permis d’installer les voussoirs un à un. L’utilisation de plusieurs lignes de production pour les segments préfabriqués a également contribué à une exécution plus rapide.

Un défi environnemental

L’autoroute et le pont traversent un site qui a été déclaré zone Natura 2000 UE, avec un réseau de sites de reproduction et de nidification qui offre un refuge aux espèces et habitats les plus précieux et les plus menacés en Europe. En particulier, la zone du fjord abrite plusieurs espèces d’oiseaux, ainsi qu'une plante aquatique protégée, la zostère marine, et est un refuge important pour le gibier d'eau. La construction dans cette zone a, par conséquent, été soumise à des exigences environnementales et sociales strictes pour préserver la beauté et les habitats naturels du fjord et limiter au maximum les effets indésirables sur la communauté locale. Une attention particulière a été portée aux zones résidentielles proches du chantier de construction, et aux accès difficiles par la mer et la route, en veillant particulièrement à limiter le bruit et la poussière. Le bruit et les vibrations ont été contrôlés régulièrement et leur impact a été limité. Les travaux bruyants ont été réalisés pendant les périodes d’absence des oiseaux du fjord, afin dde ne pas perturber leur nidification. De même, en vue de sauvegarder l’environnement aquatique, la sélection adéquate des méthodes de construction et la surveillance étroite pendant l’exécution ont permis d’empêcher un impact négatif des sédiments sur la zostère marine.

L’excellente collaboration et la concertation étroite et permanente entre les multiples intervenants ont été déterminantes pour la réussite du projet, dans une zone présentant des enjeux uniques.

Erik Stoklund Larsen, Directeur, Danish Road Directorate (autorité chargée des routes au Danemark) : « La joint-venture RBAI a agi, dès l’appel d’offres et pendant toute la période de construction, comme un entrepreneur spécialisé pour l’employeur. La collaboration durant ces dernières années a été facile et a donné entière satisfaction. Je voudrais remercier les représentants des trois sociétés de la joint-venture RBAI pour leur contribution à ce projet Fjord Link dont le résultat est extraordinaire. Ce projet spectaculaire profitera à toute la société danoise pendant de nombreuses années. »

Nic De Roeck, Area Manager Europe, BESIX International : « La réalisation de ce projet complexe avant l’échéance contractuelle et avec un résultat d’une telle qualité n’aurait pas été possible sans la coopération ouverte et constructive que nous avons connue avec le Danish Road Directorate (DRD) et toutes les autres parties nationales et internationales impliquées. Chez BESIX, nous sommes extrêmement fiers d’avoir pu contribuer à ce projet phare dans l’un des plus somptueux paysages du Danemark. Nous nous réjouissons de poursuivre ce partenariat solide et fructueux avec DRD dans un avenir proche. »

A PROPOS DE BESIX

BESIX Group est un acteur mondial et le premier groupe en Belgique dans le secteur de la construction, des concessions et du développement immobilier. Actif depuis 1909, le Groupe est basé à Bruxelles et actif en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, au Canada et en Australie. Parmi ses réalisations figurent la Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, les bâtiments du Parlement européen à Bruxelles, ou encore le Grand Musée d'Égypte, sur le plateau des pyramides de Gizeh. BESIX est une référence internationale dans de nombreux secteurs : ouvrages maritimes, immeubles, environnement, infrastructures sportives et récréatives, bâtiments industriels, routes, chemins de fer et aéroports.

BESIX possède une expérience de plusieurs décennies dans les infrastructures de ponts en Europe (viaducs de Herstal en Belgique, Theemswegtracé et Nijkerkerbrug aux Pays-Bas) et au Moyen-Orient (Pont de Shindagha à Dubaï, pont Sheikh Zayed et ponts Al Maryah à Abu Dhabi).

Dans le domaine environnemental, BESIX a contribué à la construction de la tour Carpe Diem dans le quartier parisien de La Défense, le premier gratte-ciel au monde à obtenir à la fois les certifications LEED Platinum et HQE. Il a également participé à la construction du premier tunnel « zéro énergie » des Pays-Bas. En Europe occidentale, le groupe et ses filiales construisent de nombreux immeubles à la pointe de la technologie, notamment passifs et intelligents. Au Moyen-Orient, BESIX est également réputé pour la construction, la gestion et l'exploitation d'infrastructures de premier plan en matière de recyclage des déchets et de traitement de l'eau.

Son département d'engineering interne lui permet de réaliser des projets uniques et éminemment complexes, surtout sur les plans technique et environnemental. Sur chacun de ses sites, BESIX vise l'excellence en termes de qualité et de sécurité ainsi que dans la réduction de son empreinte environnementale. Conformément à son objectif : Exceller dans la création de solutions durables pour un monde meilleur.

Plus d’informations : www.besix.com

Partager: