BESIX Group clôture une excellente année 2018 sur tous les marchés et entame 2019 avec un carnet de commandes record.

10 avril 2019

Projets phares

  • BESIX a enregistré une troisième année de croissance continue, avec un chiffre d'affaires consolidé de 2.542 millions EUR, soit 9% de plus par rapport à l'année dernière.
  • Le résultat net consolidé s'élève à 95,3 millions EUR.
  • L'année a été marquée par une très bonne dynamique commerciale, avec un carnet de commandes record de 4.763 millions EUR au 31 décembre 2018, une augmentation de plus de 1.700 million EUR par rapport à l’année dernière.
  • L'acquisition de Watpac Ltd, un entrepreneur australien, a été finalisée, gonflant le carnet de commandes de 1 milliard EUR et potentiellement les revenus de 2019 de 800 millions EUR.
  • Dans le secteur Contracting, les résultats de 2018 sont essentiellement liés aux solides performances en Belgique et aux excellents résultats au Moyen-Orient. Real Estate Development et Concessions & Assets confirment leur rôle important dans les résultats financiers du Groupe.
  • Les performances annuelles du Groupe reflètent sa solidité ainsi que le succès de sa stratégie, essentiellement axée sur l'excellence, la diversification et l'innovation ouverte.

Déclarations du Chief Executive Officer et du Président du Conseil d'administration

Rik Vandenberghe, CEO de BESIX Group : "2018 marque une autre année de performance solide avec un carnet de commandes record et une très bonne position de trésorerie nette. Nous avons continué à affûter notre stratégie et réalisé une augmentation importante des revenus bruts dans toutes nos zones géographiques. Les clients continuent à considérer les sociétés de BESIX comme des partenaires à long terme, ayant la capacité et les compétences requises pour assumer des projets complexes, via des solutions innovantes, durables et à valeur ajoutée. Au nom de nos 15.000 membres du personnel, qui viennent travailler chaque jour avec passion pour concrétiser notre ‘raison d’être’, nous remercions nos clients et partenaires de poursuivre ce voyage en notre compagnie."
Johan Beerlandt, Président du Conseil d’administration de BESIX Group : "Le Conseil d'administration est ravi de constater la stabilité et la rigueur des résultats 2018. Ils sont en phase avec notre ambition de nous concentrer sur des moteurs de performances clairement identifiés (Contracting, Real Estate Development, Concessions & Assets), tout en maintenant nos efforts de diversification pour transformer BESIX en groupe multiservices excellant dans la création de solutions durables pour ses clients. Toujours ouverts aux nouvelles opportunités, nous avons réalisé en 2018 de nombreuses acquisitions qui renforcent notre position de manière cohérente et nous garantissent de nouveaux flux de revenus. Cela nous permet d’être confiant pour l’année à venir."

Les excellentes performances des deux dernières années se sont répétées en 2018

  • La rentabilité des activités Contracting du Groupe est mue par les solides résultats enregistrés au Moyen-Orient – plus particulièrement les Émirats arabes unis et le Bahreïn. Les résultats européens reflètent les performances robustes réalisées en Belgique, où les entités régionales et spécialisées continuent globalement à jouer un rôle majeur pour le bénéfice. Le résultat international a été impulsé par les ouvrages maritimes, d'une part, et la construction de bâtiments volumineux ou de grande hauteur, d'autre part.
  • BESIX Real Estate Development a enregistré de nouveaux résultats records grâce à un attrayant portefeuille de projets immobiliers.
  • BESIX Concessions & Assets peut s'enorgueillir, une fois encore, d'une excellente rentabilité assortie de performances solides et durables, y compris au Moyen-Orient.
  • La position de trésorerie nette consolidée de BESIX Group, mue par l'acquisition de Watpac, s'est établie à 135,7 millions EUR au 31 décembre 2018, soit une augmentation de plus de 100 millions par rapport à 2017. Le ratio de solvabilité se chiffre à 24,4 %, un niveau supérieur à la moyenne du secteur.

1. BESIX Contracting

Résultats financiers
L'activité Contracting de BESIX Group, y compris les entités régionales et spécialisées, a généré un chiffre d'affaires de 2.395 millions EUR et un résultat net de 14,1 millions EUR. Cette performance est le reflet d'une évolution contrastée en fonction des zones géographiques.

Au Moyen-Orient, qui totalise un chiffre d'affaires de 771,5 millions EUR et un résultat net de 44,3 millions EUR, l'année 2018 s'est avérée très fructueuse, via des nouveaux projets intéressants à Oman et au Bahreïn ainsi que la poursuite de projets à grande échelle à Dubaï.

Avec un chiffre d'affaires de 562,6 millions EUR, le secteur d'activité Contracting aux échelons européen et international a enregistré un résultat net négatif suite aux contre-performances de certains projets, pour lesquels des provisions ont été établies et des demandes de recouvrement ont été introduites à l'encontre de tiers.

Les entités régionales et spécialisées, fortes d'un chiffre d'affaires de 1.060,9 millions EUR et d'un résultat net de 13,5 millions EUR, ont signé de magnifiques performances à l'exception de Franki Foundations, où des demandes de recouvrement vis-à-vis de tiers ont également été introduites à titre préventif.

Cette décision de constituer des provisions et d’introduire des demandes recouvrables dans le cadre de quelques projets exigeants, reflète notre attitude proactive à l’égard d’une saine gestion des risques. Elle démontre notre volonté d’assurer une gestion saine de l’entreprise sur le long-terme dans l’intérêt de tous les intervenants.

Résultats commerciaux
Principaux jalons de 2018 en Belgique:

Livraison du Centre de maintenance pour la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) à Melle, du Centre de maintenance pour la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) à Haren, du nouveau pont cycliste et piétonnier sur l'IJzerlaan à Anvers.

Signature des contrats pour la construction du siège social de De Persgroep à Anvers, la rénovation du tunnel Léopold II à Bruxelles, les 3e et 4e voies ferrées entre Aalter et Beernem, les murs de quai dans le Hansadock du port d'Anvers et un grand projet logistique pour Brussels Airport.

Les entités régionales et spécialisées ont signé une part plus qu'honorable de nouveaux contrats en 2018, incluant notamment : la rénovation en profondeur des ponts Canada à Bruges, la construction d'un immeuble certifié BREEAM Excellent pour le Ministère de l'Environnement du Luxembourg, le surfaçage et la création d'une voie réservée au covoiturage sur un tronçon de 11 km de la E411 entre Arlon et Sterpenich, la pose d'environ 50 km de câble (y compris sous le Canal Albert et la Meuse) pour la connexion d'Elia entre la Belgique et l'Allemagne, la construction d'un nouveau palais de justice à Eupen, la rénovation intégrale du réseau d'égouts et des pistes cyclables sur la N8 à Roosdaal, la rénovation du siège social de l'Autorité des services et marchés financiers à Bruxelles, les fondations du terminal de transports publics multimodal à Namur, la réalisation de nouvelles formes de logement axées sur les soins à Sint-Katelijne-Waver, etc.

Au Luxembourg, les travaux relatifs au projet Casa Ferrero se sont poursuivis et plusieurs nouveaux contrats ont été signés en 2018 : travaux de terrassement pour le nouvel immeuble Jean Monet II, travaux industriels pour Dupont de Nemours et plusieurs projets liés au traitement de l'eau.

En France, BESIX a livré deux hôpitaux à Melun (au sud de Paris) en juin 2018, et décroché deux nouveaux projets en fin d 'année : un autre hôpital à Neuilly (région de Paris) et un projet à usage mixte (bureaux, hôtel et logement) à Nice, non loin de l'aéroport.

Aux Pays-Bas, BESIX a finalisé plusieurs projets, en ce compris la Haute École d'Utrecht, la consolidation d'une digue à Kinderdijk-Schoonhoven et la rénovation innovante d'un pont à Nijkerk (projet « Doen »).

D'importants nouveaux contrats ont été signés en 2018 : le tracé de la Theemsweg (liaison ferroviaire) à Rotterdam, l'imposant projet PPP « De Groene Boog » qui agrandit le ring de Rotterdam d'une nouvelle route nationale de 11 km de long, et le projet iconique Sluishuis au bord de l'eau à Amsterdam.

Au Moyen-Orient, ce sont les projets suivants qui ont été livrés : la dalle de radier de la Dubai Creek Tower, terminée deux mois avant l'échéance ; le Warner Bros. World Abu Dhabi, un parc d'attraction iconique implanté sur l'île Yas à Abu Dhabi ; et le terminal d’importation de GNL du Bahreïn, un projet important pour l'infrastructure énergétique du royaume.

De gros projets ont été octroyés à Six Construct en 2018, en consortium ou en joint-venture avec des tiers, ainsi qu'en collaboration avec BESIX Contracting et BESIX Concessions & Assets.

Quelques exemples:

  • Un prestigieux projet de revalorisation des déchets pour la Municipalité de Dubaï;
  • Une unité de production de combustibles à partir de déchets destinée aux Émirats d'Ajman et Umm Al Quwain pour le Ministère des Changements climatiques et de l'Environnement (EAU);
  • Une unité pour le traitement de l'eau de mer par osmose inverse à la centrale électrique de Jebel Ali (Dubaï). Ce nouveau projet de dessalement, qui recourt à la technologie de l'osmose inverse, réaffirme la valeur de BESIX en tant que partenaire privilégié pour les ambitions des Émirats arabes unis en matière de développement durable;
  • Le pont Shindagha Infinity Bridge pour l'Autorité des routes et des transports de Dubaï;
  • Un accord de joint-venture avec Shurooq pour l'exploitation et l'entretien de la station d'épuration des eaux d'égouts d'Al Saja’a à Sharjah, aux EAU.

Ailleurs dans le monde, les projets clés livrés en 2018 ont été la jetée Ain Shokna en Égypte, l'hôtel Chedi et sa marina au Monténégro et l'hôtel Radisson Blue à Andermatt (Suisse).

Parmi les nouveaux contrats phares signés en 2018 en dehors de l'Europe et du Moyen-Orient figurent le projet Mohammed VI au Maroc (la plus haute tour d'Afrique), une centrale hydroélectrique au Cameroun, une station de traitement de l'eau potable en Côte d'Ivoire ; et un projet d'embarcadère pour la société Baffinland à Nunavut (Canada).

2. BESIX Real Estate Development

Résultats financiers
BESIX Real Estate Development, l'entité immobilière du Groupe, a enregistré une nouvelle année record en 2018, avec un chiffre d'affaires de 154,9 millions EUR entraînant un rendement de 21,7%.

L'expansion de BESIX RED s'est poursuivie à un rythme soutenu en 2018, grâce à sa diversification géographique et sectorielle, soutenue par sa focalisation sur l’innovation et par les synergies entre les différentes entités de BESIX Group.

Ces atouts, combinés à 30 années de solide expertise dans la gestion de projets complexes et à grande échelle, ont aidé BESIX RED à bâtir de robustes partenariats publics et privés, ainsi qu'à anticiper les cycles du marché et les besoins des clients. Avec, en ligne de mire, le développement de solutions qui répondent à leurs plus grandes attentes et satisfont leurs besoins changeants en termes d'environnements de vie et de travail.

Résultats commerciaux
Au total, BESIX RED a livré 100.000 m2 en Belgique, dans le cadre de projets tels que Dunant Gardens (Gand), The Cosmopolitan (Bruxelles), Meadow Phase I (Herent) et Canal District (Bruxelles).

L'année 2018 a vu le coup d'envoi pour la construction de plus de 30.000 m2 en Belgique (250 unités pour la phase I du projet Esprit Courbevoie à Louvain-la-Neuve; 84 pour la phase II de Meadow-Herent à Louvain), 22.600 m2 au Luxembourg (Quatuor et Icône) et 39.500 m2 aux Pays-Bas (442 unités résidentielles pour le projet Sluishuis à Amsterdam, conçu par Bjarke Ingels Group).

C'est aussi en 2018 qu'ont été délivrés les permis relatifs au projet Icône (18.800 m² de bureaux, conçus par Foster+Partners) au Luxembourg et au projet résidentiel So Stockel (13.850 m²) à Bruxelles.

Les projets signés en 2018 comprennent le projet à usage mixte Cours Saint-Michel à Bruxelles (76.000 m2), les projets résidentiels Meywaert à Gand (17.000 m2) et Matisse à Evere, Bruxelles (35.000 m²) et le projet à usage mixte à Walferdange au Luxembourg (19.500 m2).

3. BESIX Concessions & Assets

Résultats financiers
Avec un résultat net de 18,9 millions EUR, Concessions & Assets s'est une fois encore illustrée par une excellente rentabilité, assortie de performances solides et durables en Europe et au Moyen-Orient.

Résultats commerciaux
En Europe, BESIX Concessions & Assets a continué à étoffer son portefeuille, déjà très bien garni, de projets DBFM (Design, Build, Finance, Maintain) aux Pays-Bas. Le projet A16 « De Groene Boog » à Rotterdam a été remporté, et le certificat de début des travaux a été obtenu en décembre. Dans l'intervalle, les chantiers ont bien avancé pour le projet de route nationale A6 au nord-est d'Amsterdam et l'écluse Beatrix à proximité d'Utrecht.

L'année 2018 a également vu l'inauguration de deux hôtels supplémentaires, à Luštica Bay (Monténégro) et Andermatt (Suisse), en codéveloppement et copropriété avec BESIX. En juin, BESIX a également acquis une participation de 51 % dans BESIX Stay, qui développe et exploite des concepts de séjours à court et moyen terme sous la marque commerciale A-STAY.

Au Moyen-Orient, où BESIX Concessions & Assets était essentiellement active dans des projets municipaux d'épuration des eaux, l'accent s'est déplacé vers des projets de revalorisation énergétique des déchets. À Dubaï, BESIX Group est, avec Hitachi Zosen Innova, un membre clé du consortium qui a décroché le plus grand projet de revalorisation énergétique de déchets jamais mené dans la région. Les travaux démarreront en 2019. Les autres jalons essentiels de l'année dernière sont le lancement de la concession de traitement des eaux usées Al Saja’a à Sharjah, et la réalisation d'un projet de production de combustible dérivé des déchets à Umm Al Quain.

4. L'innovation ouverte chez BESIX

BESIX Group est pertinemment conscient que l'innovation, et surtout l'innovation ouverte, est un enjeu stratégique. En 2018, le Groupe a lancé de nouvelles initiatives afin d'accroître son ouverture et sa diversification, en amont comme en aval du processus de construction traditionnel.

Depuis la mise en place de son programme d'innovation interne « Unleash » et du processus d'idéation voici deux ans, plus de 300 idées ont été générées en interne. Dix d'entre elles sont arrivées à différents niveaux de maturité. Le laboratoire d'impression béton en 3D (3D Concrete Printing Lab), qui sera inauguré le 17 avril 2019 à Dubaï, est né de cette créativité débridée.

De plus, pour trouver de nouveaux produits et services susceptibles de mieux répondre à la demande du marché, BESIX a lancé son Accélérateur de start-ups en 2018. Cet Accélérateur vise à mettre les connaissances et l'expérience de BESIX à la disposition de start-ups matures, ainsi qu'à leur fournir une assistance pratique pour tester et finaliser leurs concepts. À terme, elles pourraient s'avérer de solides partenaires économiques pour le Groupe. Aujourd'hui, 10 start-ups des secteurs « Construction Technology » (ConTech) et « Property Technology » (PropTech) ont déjà été intégrées dans l'Accélérateur.

En 2018, BESIX Group a également tissé des partenariats en dehors de son écosystème naturel. En 2018, BESIX Group et Proximus ont signé un partenariat pour la cocréation de solutions innovantes et la mise en place d'une expérience supérieure à l'intention des utilisateurs finaux dans le secteur des « smart buildings ». Au cours des mois suivants, BESIX a conçu et construit un « smart building » de nouvelle génération, qui fait figure de référence européenne dans le domaine. Situé à Dordrecht, aux Pays-Bas, il se caractérise par des innovations de pointe axées sur la gestion et l'efficacité énergétiques, la durabilité, le confort et la sécurité.

Enfin, BESIX a acquis des participations dans diverses sociétés spécialisées offrant des solutions innovantes au marché, comme Neanex (qui développe un logiciel de collaboration et d'intégration BIM) et PropChain (une app qui numérise les preuves écrites dans le domaine de l'immobilier et centralise les documents pour les propriétaires et autres parties prenantes dans un environnement sécurisé).

5. Diversification


L'année 2018 a été riche en acquisitions, conformément à l'ambition stratégique de BESIX quant à offrir des solutions intégrées à ses clients.

Au niveau des filiales:

  • Vanhout a acquis 100 % de De Bie-Veba, une société spécialisée dans la pose et l'entretien d'installations techniques essentiellement destinées à des projets résidentiels.
  • Les Entreprises Jacques Delens ont acquis les activités, les contrats en cours ainsi que les actifs connexes et le personnel de Co.Re.Bat, société bruxelloise effectuant des travaux de conversion, de rénovation et d'agrandissement pour des clients privés.
  • Van den Berg a acquis 100 % d'Uniconnect, société spécialisée dans la pose de câbles et conduites, l'installation de réseaux fibre optique et les raccordements d'habitations.
  • Lux TP, filiale de BESIX au Luxembourg, a acquis une participation dans Mabilux, constructeur spécialisé dans les structures métalliques pour bâtiments industriels et commerciaux.

Au niveau de BESIX Group:

  • BESIX Group a acquis 51 % d'A-Star Group, rebaptisé BESIX Stay. BESIX Stay gère des logements urbains et intelligents destinées à une clientèle nomade, en voyage d'affaires, touristes ou étudiants.
  • BESIX Group a acquis 50 % des actifs du Groupe Flamant. Avec le rachat de cette société de meubles et décorations d'intérieur haut de gamme, BESIX fait un premier pas sur le marché du détail, conformément à la stratégie du Groupe en termes de diversification et de racines belges.
  • BESIX Group a acquis 33 % de Les News 24 (LN24), la première chaîne d'information continue en Belgique francophone.
  • En octobre 2018, BESIX a fait une offre publique d'achat pour le reste des parts de la société de construction australienne Watpac, dont elle détenait déjà 28,11 %, pour une contrepartie en espèces totale d'environ 123 millions AUD (78 millions EUR). À la clôture de cette offre publique d’achat inconditionnelle au 3 décembre 2018, BESIX détenait environ 92 % de toutes les actions de Watpac, lui permettant de procéder à l'acquisition obligatoire de toutes les actions restantes de Watpac en vertu de la Loi australienne de 2001 sur les sociétés. Le 18 janvier 2019, BESIX a acquis les parts restantes, devenant ainsi le seul actionnaire de Watpac, qui a été retirée de la Bourse.

2018 a également connu des désinvestissements, BESIX Group revendant sa part de 75 % dans BESIX Park à INDIGO, leader mondial de l'exploitation des services de parking ; et sa part de 50 % dans Cofely BESIX Facility Management (CBFM) au groupe de transition énergétique ENGIE.

6. Capital humain et certifications

  • Le nombre de collaborateurs de BESIX Group a augmenté de près de 700 collègues en 2018, passant de 14.494 à 15.190 collaborateurs.
  • Sur le plan de la santé et de la sécurité, de nombreux sites ont célébré plusieurs million d'heures-hommes sans perte de temps due à une blessure (LTI) en 2018 ; plus de 350 visites de sécurité ont été effectuées par des cadres du Groupe dans le monde entier, et une grande majorité de chantiers ont été achevés sans LTI.
  • BESIX Group a obtenu avec succès une certification multisite pour OHSAS18001, VCA**2008/5.1, ISO14001:2015 et ISO9001:2015.
  • En 2018, et pour la 6e année consécutive, Six Construct s'est vu décerner le label RSE par la Chambre de Commerce de Dubaï en reconnaissance pour ses efforts et son engagement exceptionnels envers les pratiques de RSE et de développement durable dans la région.

7. Outlook 2019


Avec un carnet de commandes record de 4.763 millions EUR au 31 décembre 2018, toutes les unités de BESIX Group envisagent 2019 avec optimisme. Un optimisme toutefois mâtiné de prudence car la croissance économique mondiale pourrait ralentir dans certaines régions. 2019 pourrait bien s'avérer une année exigeante pour le marché de la construction, avec une diminution du nombre de contrats mis sur le marché, une concurrence plus lourde et le transfert de risques toujours plus élevés aux entrepreneurs par les clients potentiels.

2019 a démarré sous des auspices favorables avec la signature de plusieurs nouveaux projets, en ce compris les contrats relatifs à la construction des pavillons belge et français de l'Exposition universelle à Dubaï en 2020, le projet Grotius (qui inclut deux tours résidentielles) à La Haye, et la construction de l'Uptown Tower (339 mètres, 78 étages) à Dubaï.

2019 verra aussi la progression ou la livraison de projets importants : le Grand Musée d'Égypte (Le Caire, Égypte), le pont Roskilde (Danemark), le port de Duqm (Oman), le siège social de De Persgroep (Anvers), l'ouverture du premier A-STAY (Anvers) et l'inauguration du BESIX 3D Concrete Printing Lab à Dubaï.

À propos de BESIX Group

BESIX Group est un acteur mondial et le premier groupe en Belgique dans le secteur de la construction, des concessions et du développement immobilier. Actif depuis 1909, le Groupe est basé à Bruxelles et actif en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, au Canada et en Australie. Parmi ses réalisations figurent la Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, les bâtiments du Parlement européen à Bruxelles, ou encore le Grand Musée d'Égypte, sur le plateau des pyramides de Gizeh.

BESIX est une référence internationale dans de nombreux secteurs : ouvrages maritimes, immeubles, environnement, infrastructures sportives et récréatives, bâtiments industriels, routes, chemins de fer et aéroports. Dans le domaine environnemental, BESIX a contribué à la construction de la tour Carpe Diem dans le quartier parisien de La Défense, le premier gratte-ciel au monde à obtenir à la fois les certifications LEED Platinum et HQE. Il a également participé à la construction du premier tunnel « zéro énergie » des Pays-Bas. En Europe occidentale, le groupe et ses filiales construisent de nombreux immeubles à la pointe de la technologie, notamment passifs et intelligents. Au Moyen-Orient, BESIX est également réputé pour la construction, la gestion et l'exploitation d'infrastructures de premier plan en matière de recyclage des déchets et de traitement de l'eau.

Son département d'engineering interne lui permet de réaliser des projets uniques et éminemment complexes, surtout sur les plans technique et environnemental. Sur chacun de ses sites, BESIX vise l'excellence en termes de qualité et de sécurité ainsi que dans la réduction de son empreinte environnementale. Conformément à son objectif : Exceller dans la création de solutions durables pour un monde meilleur.

Informations : www.besix.com

Partager: